Le bilan

Il y a 2 dates dans l’année auxquelles, inconsciemment, on fait un petit bilan de notre (courte) vie: le jour de l’an et notre anniversaire.

Et pour tout couple infertile qui se respecte, on se demande où on en sera l’année prochaine… Il y a 2 ans, je fêtais mes 30 ans et je me rappelle que ça a été assez difficile. On était déjà en essai mais pas encore en PMA, l’attente devenait longue et je me souviens très bien avoir eu mes règles le matin de mes 30 ans… Imaginez le tableau.

30 ans c’était un cap pour moi… Parce que je m’étais toujours dit qu’à 30 ans j’aurai au moins un enfant. Mais là il n’y en avait même pas l’ébauche. J’étais triste dans un sens, mais je me suis rendu compte que c’était idiot de se fixer de tels objectifs, qu’on ne peut pas prévoir ces choses-là à l’avance. Parce que finalement c’est pas toi qui décide, mais bel et bien dame nature. Et je ne savais pas encore qu’elle me préparait un petit coup de pute. J’ai regardé tout ce que, finalement, j’avais accompli (pas QUE grâce à moi toute seule, mais quand même) jusqu’à ce jour fatidique: propriétaire de mon appartement, heureuse avec Prince, un boulot sympa… J’ai passé une excellente journée et j’ai été pourrie gâtée. Finalement, on se fantasme une vie, un avenir et la réalité est toute autre et il faut savoir l’accepter.

Il y a un an, on partait à New York. C’est qu’on sait se consoler avec Prince! Aujourd’hui, 32 ans, 2 échecs de FIV plus tard… Je ne veux pas passer ma journée à penser à ça. 32 c’était aussi quelque chose pour moi parce que ma maman m’a eu à 32 ans. Alors c’était un peu « le cap d’après ». A 30 ans rien…peut-être 32… mais finalement pas plus. Inconsciemment, j’ai voulu calquer ma vie sur celle de mes parents.
Ma vie ne sera pas la leur mais elle sera la mienne et quelque part mon histoire ne ressemblera à aucune autre. Et quelque part j’en suis fière. On en aura chié, c’est sûr. Mais on saura d’où on vient et on saura la chance qu’on a. La nana qui tombe enceinte en moins d’un an et qui se plaint de son gros cul peut-elle en dire autant? Pas sûre…
Aujourd’hui j’ai 32 ans et j’ai décidé de ne pas me projeter à l’année prochaine et de ne pas me dire: 32 ans et…
Et ba oui ma poule, 32 ans et toujours pas maman alors que la fournée des copines qui étaient enceintes quand tu essayais vont faire les deuxième… Et ba tant mieux pour vous les filles… c’est que mon histoire ne doit pas être celle-ci, elle doit être un peu plus douloureuse, avec un peu plus d’embûches… mais chacune est différente.
Alors aujourd’hui je vais regarder le verre à moitié plein, vivre au jour le jour et ne pas penser à l’année prochaine, 32 c’est déjà beau, profitons-en.

Publicités

2 commentaires sur « Le bilan »

  1. Toutes mes plus tendres pensées pour toi ma Juju ❤
    Positiver, patienter, ne pas désespérer…
    On ne sait jamais ce que la vie nous réserve ne l'oublie pas 😉
    Je t'embrasse

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s