FIV 3- moment de bien-être 


Je tiens vraiment à partager avec vous ce qui m’est arrivé aujourd’hui. Je me suis levée super tôt pour prendre ma douche bétadinée, préparer les papiers… Tout ça sans réel stress. On est arrivés là bas, on s’installe… je whattsapp avec ma copine L. Vient mon tour, je m’en vais au bloc et déjà ça n’a pas la même saveur que la dernière fois. La jeune femme qui m’accompagne à pieds (oui, quand on fait une locale, pas besoin de brancardier) reste à côté de moi et discute alors que la dernière fois il fallait que je cours derrière le type. Je m’assois devant le bloc, les gens qui passent me disent bonjour, me proposent de la lecture. L’infirmière anesthésiste vient me voir et m’explique qu’elle va rester avec moi et m’hypnotiser pendant l’intervention. Elle me pose des questions sur moi, ce que je fais dans la vie

– je suis infirmière et hypnothérapeute.

– mais c’est parfait!

Je lui dis que j’aime la couture.

– On va parler de couture alors!

 On rentre dans le bloc, elle me fait choisir la musique, je veux celle avec des oiseaux et la forêt… elle me met un masque avec un gaz fort sympathique et me parle doucement, gentiment. On m’installe mais cette fois je n’ai pas la sensation du travail à la chaîne, je sens du respect et presque de l’amour dans tout ça. Et l’iade me tient la main… ça, ça n’a pas de prix. Les 10 minutes de l’intervention m’ont paru une éternité mais une éternité de bien être duquel je ne voulais plus partir. J’étais bien, reposée et je me voyais avec Prince nous promener dans une forêt près de la maison avec nos enfants. J’ai ressenti une espèce de sensation de certitude, de conviction que ça allait arriver. J’ai pleuré. Je n’avais pas mal. J’ai pleuré parce que je me sentais bien, heureuse, remplie de cette certitude. Je suis revenue ici et maintenant et je crois que cette iade dont je tenais la main était très émue aussi. Je n’ai pas pu m’empêcher de lui faire la bise… et on sait que je ne suis ni tactile ni démonstrative. On a partagé un moment d’une rare intensité, plein d’espoir et de promesses. Je ne me sens pas comme les autres fois en sortant de l’hôpital, je ne suis pas fatiguée, pas stressée. Je m’en fous. Ce moment a été unique et merveilleux et à effacé tous les souvenirs catastrophiques de FIV 2.

Il y a des gens comme ça, qui finalement ne font que leur boulot, mais qui ne se rendent pas compte du bien qu’elles font.  Je pense que ce qui se passe au bloc conditionne pas mal notre état d’esprit pour la suite. On a récolté 6 ovocytes, c’est bien, je suis contente même si ça ne veut rien dire. Je ne suis pas stressée, ma bonne étoile est là et je suis hyper bien conditionnée pour la suite.

Merci les copains

Love, peace&corn flakes

WonderWoman (c’est décidé, je mérite 2 majuscules)

Publicités

8 commentaires sur « FIV 3- moment de bien-être  »

  1. Ton récit m’a foutu les frissons…je m’y voyais…❤
    Contente pour toi que tout se soit passé ainsi.
    Tu as raison des personnes font simplement leurs travail mais ces personnes marquent notre parcours et nous aident à le vivre de la meilleure des façons…
    Je croise fort les doigts pour la suite ma belle!
    Je t’embrasse😘

    Aimé par 1 personne

  2. Je viens de découvrir ton blog et j’ai lu tout tes posts dune seule traite. J’ai été touchée, émue, j’ai rigolé…bref, je suis conquise 😜
    Je croise bien fort les doigts pour que la suite de cette fiv soit aussi belle que cette ponction 😊🍀
    😘😘

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s