Paix sur Terre


J’ai été à mon premier cours de yoga jeudi soir. En début d’année après FIV 2, la psy de la PMA m’avait conseillé d’en faire. J’avais pas tellement le pognon et il faut dire que j’ai du mal à entreprendre des activités seule, du coup je l’ai pas fait. Cette fois, j’ai senti que c’était urgent pour ma santé mentale de faire quelque chose pour moi, même si je suis une sauvageonne qui a peur de l’inconnu, je sais que je dois absolument faire quelque chose et me pousser au cul. Je suis donc allée à ce cour d’essai. 1h30 de détente, de douceur, de bien-être. J’étais pas peu fière d’avoir fait quelque chose toute seule. Le lendemain j’ai eu mal partout mais j’étais super heureuse. Je ne sais pas si c’est ça ou si c’est un tout, si c’est la succession des événements bons ou mauvais que j’ai vécus ces dernières années, je ne sais pas si c’est ça le lâcher-prise, en tous cas ça y ressemble. Je ne suis plus en colère. Je ne dis pas que je ne le serai plus jamais, c’est un peu la règle de la PMA… en tous cas je ne ressens plus cette colère qui me fatiguait tant, je ne cherche plus d’explication, c’est comme ça, c’est tout. Je me sens moins mal à l’aise avec les femmes enceintes: bien évidemment j’aimerai être à leur place, pour autant je ne souhaite à personne ma place… alors tant mieux pour elles et qu’elles soient heureuses. J’irai pas pour autant faire le clown à une baby shower, j’ai des limites… mais je ne ressens plus forcément de douleur, de déchirement. Ce n’est pas ma place, c’est tout. Je veux sortir ces envies de bébé et cette PMA de ma tête, la vie a décidé que ce serait long, alors ce ne sera peut-être pas l’année prochaine, ni l’année d’après. Autant mettre mon temps au profit d’autres choses plutôt que de me ronger le bide pour des évènements que je ne peux pas maîtriser. 

Je m’étais toujours imaginé qu’à 30 ans j’aurai au moins un enfant. Ça n’a pas été la cas, à 32 non plus, ce ne le sera peut-être toujours pas à 33, ça arrivera peut-être à 35… Finalement on se met des barrières tous seuls. Chacun son rythme, ou le rythme que la vie lui impose… Qu’est ce que ça peut bien foutre après tout? Et si ma belle-soeur avait un enfant avant nous? Ça me foutrait sans doute un coup mais je ne vais pas entamer une grève de la faim pour réclamer son avortement (j’aime trop manger). Il faut se préparer à l’éventualité que ca arrive. Que les copains vont avoir leurs deuxièmes. L’important c’est pas tellement les autres, c’est nous. Que ça arrive un jour. 

Aujourd’hui au travail je me suis occupé d’un monsieur qui a dû renoncer à une greffe de rein suite à un accident allergique à un médicament. C’est la quatrième greffe qu’il rate. Discussion avec ma collègue:

Moi: C’est moche, putain. Ton bip sonne, t’y crois, tu viens et t’es pas greffé… et retour à la dialyse. Il doit être trop triste

C: tu sais, ces gens là sont bien plus forts que nous. Il doit se dire que c’est comme ça, ça devait se passer comme ça… et il va passer à autre chose jusqu’à la prochaine fois.

Et j’ai compris… Ce monsieur avait le sourire, il était adorable… il passe à autre chose. J’imagine qu’il envoie pas chier tous les greffés… Non il vit sa vie avec sa maladie.

Alors je ne vais pas aller faire les échos avec mes copines, je ne vais pas me ruer dans les maternités, je ne vais pas faire le guet devant les crèches… je vais passer à autre chose, parce que ce n’est pas le moment pour moi… et comme ce monsieur attend sa prochaine greffe, je vais vivre ma vie en attendant la prochaine FIV.

Love, peace & corn flakes

WonderWoman 

Publicités

16 commentaires sur « Paix sur Terre »

  1. Moi je n’avais pas trop aimé le yoga parce que je suis raide comme un balai ! Du coup ça me faisait toujours mal pendant la séance…
    Contente en tout cas de lire ton état d’esprit actuel 🙂
    Gros bisous.

    J'aime

  2. Merci pour cet article dans lequel je me retrouve!
    La psychologue que je suis allée voir à la Pma, m’a conseillé de vivre, faire plus de choses pour moi même si bien sûr la Pma et le desir d’enfants sont notre priorité. Je me rend compte que mes plans comme toi ne sont pas ceux que j’avais imaginé et ne sais pas ce que me réserve la suite… Alors on va combler cette attente avec des choses agréables!😊
    Je t’embrasse!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s