Mood of the moment

au-pied-de-la-cordillere-royaleChelou… C’est le mot. J’oscille entre une sorte de tristesse marécageuse et la sérénité… Oui, je sais c’est pas très sain. Il y a des moments où je me sens en paix et d’autres où je me sens torturée. Séance d’acupuncture avant hier, la première depuis l’échec de FIV3. Et à la question « Avez-vous un sentiment d’injustice? »  l’image me vient en pleine gueule, enfin! Je matérialise d’un coup d’un seul le sentiment que j’ai depuis 3 ans « J’ai l’impression qu’on est au pied de l’Everest, que tout le monde peut prendre le téléphérique pour aller de l’autre côté mais que nous on reste à pieds. » La séance m’a fait beaucoup de bien, j’ai pu verser 2-3 larmes…

Je ne sais pas de quoi j’ai envie, envie d’aller bien c’est sûr, envie d’y croire c’est certain. Il y a un peu plus d’une semaine le centre de PMA nous a appelé. Notre « cas » a été staffé (j’adore qu’on parle de moi)… Mon palpitant s’est emballé, lecteur, tu imagines bien… Bref, je te fais pas plus attendre. Pour FIV4 on nous propose une autre molécule pour la stimulation (décidément, ils en ont plein les tiroirs!) et on changera de protocole pour le transfert WTF? Il y a des protocoles de transfert? Dis moi tout docteur je me languis! Et bien oui, cette fois on va pratiquer une « éclosion assistée ». Que ceux qui en ont bénéficié se manifestent, je suis toute ouïe! Bien évidemment, j’ai chargé mon pote google de faire des recherches pour moi… En gros, on pratique une ouverture de la zone pellucide de l’embryon au stade blastocyte pour l’aider à s’implanter. Technique assez récente, peu de recul, peu de statistiques probantes.

Alors parfois je me demande… Je me demande si on se sert de nous pour ces essais… Quelque part, fatalement, oui. Qu’on le veuille ou non, on fait partie des statistiques du centre. Je me demande s’ils sont sûrs d’eux. Au fond, je sais très bien que je fais confiance à notre médecin et qu’elle nous emmènerait pas dans des techniques auxquelles elle ne croit pas. En même temps, je suis contente qu’on nous propose quelque chose, qu’il y ait du mouvement, qu’on prenne notre cas au sérieux.

La numéro 3 n’a pas été la bonne mais malgré tout elle m’a réconciliée avec la PMA. Tout s’était tellement bien passé et ça aurait été formidable que la fin soit heureuse. Il n’y a pas de règles (enfin si malheureusement!).

J’ai envie de prendre soin de moi alors ça peut paraître con mais j’ai commencé le TBC, histoire de retrouver un peu d’estime de moi-même. J’ai besoin de cette violence pour évacuer toute celle qui est en moi, pour m’anesthésier. J’ai besoin d’être à nouveau maîtresse de ce corps qui a été maltraité par la PMA et qui ne méritait certainement pas ça. J’étais belle et je veux le redevenir. C’est facile de minimiser ce qui nous arrive en se disant  « mais j’ai un toit sur ma tête, un travail… » Oui, mais ce qu’il nous arrive reste grave, difficile et traumatisant, inutile de minimiser, on en est pas moins courageux. Parfois, j’en ai marre de parler de tout ça, de mes « futurs enfants » (je me trouve presque ridicule, je n’ose plus me projeter), marre de parler de la PMA, je veux oublier et vivre ma vie. Oublier le désir d’enfants, oublier l’Everest et marcher tranquillement main dans la main avec Prince sur un chemin de montagne.

Publicités

7 commentaires sur « Mood of the moment »

  1. Comme je me retrouve dans ton article.. moi non plus je n’arrive plus à parler de mes futurs enfants! Et je ne vais pas me forcer je préfère me protéger même si au fond de moi je rêve de les évoquer…
    J’espère que cette technique vous aidera, j’en ai déjà entendu parler.
    Je t’embrasse

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s