Mood of the moment

C’est un sentiment très mitigé et étrange que je ressens. Nous avons eu notre rendez-vous pour programmer la fiv 4. Là où on est plutôt contents, c’est que l’on a pu poser toutes nos questions… Et on a eu des réponses. Alors pourquoi avons nous à chaque fois si peu d’embryons ?

C’est vrai que l’on en obtient très peu à chaque fois, les gamètes utilisés semblent de bonne qualité, il doit y avoir un problème sous-jacent que l’on ne peut pas détecter. Mais le peu d’embryons qu’on a sont d’excellente qualité. On va donc essayer de stimuler l’ovaire (les médecins parlent comme ça de nos organes) au maximum pour essayer d’avoir le plus d’embryons possible.

On va également faire un « hatching », on « perce » la coquille de l’embryon pour l’aider à s’implanter.                              Jusque là le programme semble alléchant.

OK… Et si… Ça marche pas?

On fera une 5 ème FIV, mais nous n’irons pas au-delà, la sécu ne nous le permet pas.

Bam claque dans ta gueule. Il y a donc une échéance, une fin à tout ça… Ça peut donc ne jamais marcher et là je me le prend en pleine face. Ça m’a rendue triste sur le coup. Parce que c’est pas juste, parce qu’un embryon par fiv c’est pas représentatif, on a pas eu 5 transferts par fiv, trop peu d’essais… Le dégout de tout, de ça, le « pourquoi nous? »

Et puis j’ai repensé au fait qu’on a même pas commencé cette fiv là. Qu’on nous propose une technique qu’on a jamais eue et là « ça n’a jamais marché jusqu’à maintenant, alors pourquoi ça marcherait ? »

Le mieux que j’ai trouvé c’est de ne pas y penser. Et j’y arrive très bien. Prince, lui, avait l’air confiant. Alors je veux pas lui gâcher ça. J’espère changer d’état d’esprit, je veux y croire, je veux être motivée. 

Je me sens comme détachée de tout ça, comme si c’était encore loiiiiiinnnnnn, comme si ça ne me concernait pas. Je suis préoccupée par d’autres choses qui me contrarient, me blessent, du coup la fiv me passe un peu au dessus. Je ne sais pas si c’est bien ou pas, je ne sais pas comment je suis censée être. Oui, je voudrais que ça marche, je voudrais que ce soit la bonne, mais ça me paraît tellement surréaliste, irréel. J’ai réussi des tas de tests: l’hystérosalpingographie, l’hystéroscopie, la prise de sang à J3, la réserve ovocytaire, le test d’ovulation. Mais le test de grossesse jamais. Rien. Nada. Les deux barres jamais. Alors c’est difficile de se le représenter. Ça relève presque du fantasme.

Ce week end la comédienne Sarah Forestier a déclaré : « Je vais peut-être m’attirer les foudres mais pour moi, tant qu’on est pas mère, on est pas une femme accomplie ». J’ai du mal à souhaiter des saloperies aux gens, mais viens faire un tour par chez nous et tu verras toutes ces gonzesses dans la salle d’attente, ce qu’elles endurent, ce qu’elles ont à dire, ces femmes sont dix fois plus accomplies que n’importe lesquelles. #fuckoff

Et petite citation de moi: les deux plus grandes épreuves dans la vie sont de perdre un enfant et de ne pas pouvoir en avoir. #wonderwoman

Sur ces bonnes paroles, je vais tenter de me rebooster par un week-end londonien.

Love, peace&corn flakes 

WonderWoman

Publicités

13 commentaires sur « Mood of the moment »

  1. Comme je te comprends… Chaque tentative est une échéance et un peu de plus vers la fin de la prise en charge… Malgré tout, il y a aussi des réussites au bout de 4 ou 5 tentatives… J’espère que tu parviendras à te raccrocher à cet espoir même si c’est loin d’être simple !
    Gros bisous.

    Aimé par 1 personne

  2. Je comprend toutes ces questions qui ont traversé ta tête… Normal que pour l’instant tu ne sois pas confiante à 200%! Tu ne sais pas où tu vas, tu as des échéances et ce genre d’échéances raisonnent fort dans nos têtes. Néanmoins, j’ai entendu du bien de cette assistance à l’éclosion de l’embryon. J’espère que ce petit W.e va te rebooster pour la suite!
    Je t’embrasse 😘

    Aimé par 1 personne

      1. Mes 2 embryons de cette 3e fiv sont aussi passes par le hatching. Je ne sais pas si c est ca qui a changé la donne mais 2 transferts 2 accrochés. Ne perds pas espoir ❤🍀

        Aimé par 1 personne

      2. Ba écoute… Si on pouvait suivre ton chemin j’en serai ravie. Ça fait du bien de pas se sentir seul, j’ai toujours l’impression que tout le monde obtient des dizaines d’embryons, qu’ils font 18000 transferts… Ça me remonte le moral !

        J'aime

  3. Quelle vieille reac la Sara qui va effectivement s’attirer les foudres! Tu connais la chanson de Brassens : « le temps ne fait rien à l’affaire, quand on est con, on est con… »?! Bref, passons…

    Les réponses et propositions des médecins sont tout de même encourageantes. Rien n’est joué encore et je t’envoie plein plein de force pour la suite.

    D’ici là, profitez bien de votre séjour londonien, vous allez vous régaler!

    Aimé par 1 personne

      1. Un petit tour chez Big Ben et une bière dans un bon vieux pub anglais vont t’aider à te changer les idées !

        Dis-moi, ça sort d’où cette phrase de Sara Forestier? J’arrête pas d’y repenser et ça me chiffonne…
        See you !

        Aimé par 1 personne

      2. Merci, ces quelques mots me réconfortent ! Je l’ai lu dans de la grande presse écrite… Pure people! Ça date de début janvier. C’est chiffonnant et faux à mon sens… Je trouve que Jenifer Aniston est une femme largement accomplie et que quelque part, dans l’infertilité ou l’absence d’enfants, on apprend beaucoup sur soi, la vie en général.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s